Aller à la barre d’outils
eureetbien@gmail.com

Tous carencés en vitamine D ?

Le déficit en vitamine D frappe durement la majorité des Français.

Entre novembre et février, par exemple, un pays comme la France ne reçoit pas de rayonnement UVB suffisant pour produire de la vitamine D. 

Depuis de nombreuses années le lien a été fait avec le pic d’affections hivernales (grippe, rhume, bronchite…). Et cela reste encore plus vrai et plus d’actualité avec la #COVID19 qui frappe  durement le monde.

La vitamine D joue un rôle crucial pour réguler le système immunitaire.

  • elle rend plus résistant contre les infections car notre système immunitaire* est plus réactif. 
  • elle évite les réactions exagérées du système immunitaire*, comme les allergies, les maladies auto-immunes et l’orage cytokinique lié au #coronavirus.

Les études ont aussi montré que si ces problèmes sont déjà là, ils pouvaient être efficacement contenus* grâce à un meilleur taux de vitamine D dans le sang. 

Autres effets !!!

En vieillissant, nos fonctions cognitives (mémoire, rapidité d’esprit, perceptions) déclinent naturellement.

Cependant, les scientifiques ont découvert que l’apparition de démences est souvent associée à un manque de vitamine D :

Les chiffres sont impressionnants, les personnes âgées qui ont peu de vitamine D dans le sang (moins de 25 nmol/L) ont quatre fois plus de risques de problèmes cognitifs (+69 % de risques d’Alzheimer) que celles qui ont de bons niveaux (plus de 75 nmol/L).

Des études ont aussi montré qu’il existe un lien entre un faible taux de vitamine D et un risque élevé de gros accident vasculaire cérébral**, rupture d’anévrisme, et AVC.

Combien et comment ?

Un complément alimentaire  de 2000 UI (25µg)  minimum de vitamine D3 sur le long terme est une bonne stratégie, l’idéal serait une prise de 4 à 5000 UI quotidienne l’hiver (jusqu’à 20 000 UI par jour si pathologie).

En prendre chaque jour est bien plus efficace que de bombarder l’organisme d’une grosse dose 1 fois tous les 3 mois.

Quelle vitamine D prendre ?

***La vitamine D désigne principalement le cholécalciférol (vitamine D3) et l’ergocalciférol (vitamine D2).

La D3 est synthétisée par les cellules de la peau à partir d’un dérivé du cholestérol sous l’action des rayons ultraviolets (UV) B.

Elle est également apportée par les aliments d’origine animale, alors que la vitamine D2 est d’origine végétale.

Sa métabolisation et sa conversion nécessite une action du foie et des reins pour produire la forme active de la vitamine D.

La vitamine D3 dites animale provenant le plus souvent, de la graisse de laine de mouton (vivant !) est la plus adaptée. De plus, elle est en vente libre à un coût souvent modéré.

Un complément d’apport alimentaire est aussi une bonne idée.

  • Huile de foie de morue apporte 250µg/100g
  • Hareng fumée apporte 22µg/100g
  • Flétan apporte 21µg/100g
  • Fromage à pâte mole apporte 15µg/100g
  • Sardine apporte 14µg/100g
  • Oeuf apporte 2µg/100g

Prenez soin de vous 

*https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32535032/

*https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32679784/

**https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27928943/

***https://www.vidal.fr/parapharmacie/complements-alimentaires/vitamine-d-calciferols.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *